BLOG PASSION & HISTOIRE - Une journée de voyageur au Fort Gibraltar

Kenza Zaoui

Le Fort Gibraltar est une attraction à Saint-Boniface qui se visite deux fois : en hiver pour le Festival du Voyageur et en été. Le contraste entre les deux saisons est d’ailleurs saisissant, sans la neige, les statues et les tentes, je n’ai presque pas reconnu l’entrée du Fort! 

Les deux expériences se complètent assez bien. Je suis allée visiter le Fort Gibraltar un samedi de juillet, quelques jours après la réouverture du site au public. Les interprètes étaient là pour partager leurs savoirs et anecdotes. 

Le Fort Gibraltar

Le Fort Gibraltar est une reconstitution d’un fort de la Compagnie du Nord-Ouest et l'interprétation nous ramène plus de deux cents ans en arrière, en 1815. Le Fort original était situé à la Fourche mais il a malheureusement brûlé en 1816, incendié par la rivale : la Compagnie de la Baie d’Hudson.  

Au sein de l’enceinte du Fort Gibraltar, on trouve un jardin, la forge, l’atelier, le poste de traite, la cabane des hivernants, la maison du Bourgeois et l’entrepôt. Chaque bâtisse rengorge de détails historiques. 

Le forgeron était l’une des professions les plus importantes dans la vie du Fort. La Compagnie du Nord-Ouest ne recevait que mille livres de métal par an, il fallait donc l’utiliser avec soin. Les bâtiments sont donc construits entièrement en bois, sans clous ni métal! 

La vie d’un voyageur

Le Fort employait environ 10-20 Voyageurs, en général des Canadiens Français, sous l’autorité du Bourgeois. Leur rôle était de transporter des marchandises. Chaque homme devait être en mesure de porter 80 kilos / 150 livres… On vous parlera du pemmican pendant votre visite, et vous comprendrez alors son importance pour les Voyageurs!  

À l’époque, il fallait environ 100 jours de canot et de portage pour se rendre à Montréal depuis Winnipeg. Mais avec les conditions climatiques, il n’est pas possible de faire l’aller-retour sans que tout gèle. Les Voyageurs basés à Winnipeg se rendaient donc en général à Fort William, présentement Thunder Bay, où une autre équipe prenait ensuite le relais pour acheminer les biens vers Montréal. 

Et en hiver? Les hommes restaient dans la cabane des hivernants, qui servait à la fois de dortoir, de salle à manger et de cuisine. 

Vous avez remarqué qu’il manque quelque chose sur les cartes? Les voyageurs ne savaient ni lire ni écrire et donc les cartes à jouer n’avaient que des symboles et pas de numéros. 

Visiter le Fort Gibraltar

Pour l’été 2020, l’entrée du Fort est sur donation (payez ce que vous pouvez) et le site est ouvert du mardi au samedi de 10h à 16h. Les consignes de distanciation sociale sont claires et faciles à respecter (un groupe par bâtisse). Vous trouverez tous les renseignements nécessaires à l’organisation de votre visite sur le site web du Fort Gibraltar