La Cabane Guesthouse remporte la Fosse 2018

CDEM

Le choix pour le jury a été difficile le 26 avril dernier lors du concours de la Fosse aux lions. Après plus d’une demi-heure de délibérations, les quatre juges ont fini par trancher : c’est la Cabane Guesthouse de Dominique Noël qui est la grande gagnante de cette 7e édition de la Fosse aux lions. Elle remporte le grand prix de 15 000 $, de la publicité gratuite, ainsi que du mentorat.

Dominique Noël, grande gagnante de la Fosse aux Lions 2018

Très émue, Dominique Noël n’y croyait pas lorsque son nom a été cité. «C’est un peu le choc! C’est tellement beau qu’on reconnaisse tout mon travail et tous les efforts que j’ai fournis. C’est un vrai cadeau. »

La jeune entrepreneure de 29 ans se dit aussi soulagée. « Je me suis préparée chaque jour durant de longs mois pour ce concours. Je crois à fond en mon entreprise, mais ce n’était pas évident pour moi de préparer une présentation, de parler devant une foule. Je me suis vraiment dépassée en le faisant. »

Le Théâtre du Cercle Molière, où se déroulait la finale, était plein. Près de 170 personnes ont assisté à ce concours d’entrepreneuriat organisé par le CDEM.

La Cabane Guesthouse est une auberge de jeunesse qui a ouvert ses portes en aout dernier dans le quartier Saint-Boniface. Dominique Noël y accueille des voyageurs venant du monde entier.

Récemment toutefois, elle a dû refuser des groupes, faute de place. Ces 15 000 $ lui serviront donc à agrandir l’espace. « On va acheter quatre lits simples pour faire un autre dortoir. On devra aussi créer une fenêtre et maximiser l’espace du sous-sol. »

La jeune femme pourra compter sur l’aide de son père, « qui est dans le domaine de la construction. Et moi aussi, je suis pas mal bricoleuse. On va tous mettre la main à la pâte ».

Les autres concurrents n’ont pas démérité pendant le concours. Le Monkey Bar a même remporté le prix du public.

Suzanne Druwé, directrice des communications du CDEM commente : « Même ceux qui perdent à la Fosse aux lions, gagnent! Avant de se présenter devant le jury, il a fallu qu’ils se posent des questions difficiles sur leur projet d'entreprise, sa faisabilité et sa viabilité.  Les gens ont beaucoup de difficulté à parler d’eux-mêmes, à parler de qui ils sont. L'expérience de la Fosse aux lions les oblige à s'exercer à le faire et c'est très enrichissant comme processus. Et bien sûr, la visibilité médiatique dont ils profitent est précieuse. »

Dominique Noël confirme que la Fosse aux lions était une aventure extraordinaire : « Il n’y a rien à perdre. C’est ce que l’on me disait, mais je n’y croyais pas. Me présenter devant une foule, je ne pense pas que quelqu’un puisse avoir plus peur que moi de cela. Si j’en ai été capable, tout le monde en est capable. Quand tu es passionné, cela vient tout seul. »

Dès la semaine prochaine, la propriétaire de la Cabane Guesthouse prévoit entamer ses travaux d’agrandissement.